B

Until the end – Laura S. Wild

05 septembre 2019

Until the end - Laura S. Wild
Qui dit jeudi dit jour de sortie !
Aujourd’hui je vous parle du dernier bébé de Laura S. Wild : Until the end, publié chez Hugo New Romance que je remercie pour cet envoi.

Le résumé

Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte…

Mila vient d’être enlevée.

Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec
Carter, l’homme chargé de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie.

Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux…

Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.

Et si l’amour pouvait les libérer ?

Carter est la lumière et les ténèbres réunies dans un seul corps. Et il lutte pour ne pas laisser l’obscurité l’engloutir.

Ce que j’en ai pensé

C'est super

J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à poser mes idées concernant cette lecture. J’ai refermé ce roman sans savoir quoi en dire parce qu’il est tellement complexe, aborde tellement de facettes de l’humain en général, que tout s’est chamboulé dans ma tête.

Tout d’abord il y a Mila. On ne sait rien d’elle, si ce n’est qu’elle est orpheline. Et d’un coup, bam, elle se fait enlever. Comme ça, juste devant chez elle. La situation et la manière dont elle est amenée nous pousse à penser que ça peut arriver à n’importe qui. À une personne lambda, comme ça, au coin d’une rue. Et c’était assez flippant ha ha !
D’abord terrorisée, Mila se montre persévérante et ne reste pas sans se battre. Elle ne veut pas se conformer à sa situation. J’ai beaucoup aimé son côté à la fois fragile et obstiné.

De l’autre côté, nous avons Carter. Il est dangereux, impulsif voire même un peu fou. Tout ce qu’on sait de lui c’est les rages noires dans lesquelles il peut entrer à la moindre petite chose qui le contrarie. On ne sait pas d’où il vient, qui il est ni même pourquoi il a enlevé Mila (hormis le fait que ça ait été commandité). Aux premiers abords, Carter nous apparaît comme un sociopathe hystérique et monstrueux.

Seulement voilà, condamnés à cohabiter, Mila et Carter vont se rapprocher. Et se lier l’un à l’autre. C’est là que je me suis retrouvée avec beaucoup de questions, de schémas dans la tête. Mila ne semble pas exprimer un syndrome de Stockholm. Pourtant elle développe un attachement certain pour Carter. Et j’ai trouvé légitime qu’elle se pose la question. Pourquoi est-ce qu’elle l’apprécie au final ? Parce qu’il est son unique interlocuteur ? La seule personne qui se rapproche le plus de ce que pourrais être un entourage ? une famille ?
On se rend rapidement compte de l’affection que lui porte Carter, notamment par deux ou trois évènements particuliers. Mais ici aussi, je me suis demandée : est-ce qu’il est pour autant excusable ? Est-ce que son passif, son secret, font de lui quelqu’un d’attachant ? Et pourquoi moi-même est-ce que je me suis attachée à lui ?

Le revirement de Carter a été assez abrupt à mon goût. Ce qui m’a davantage troublée. Parce que sans le détester, je n’ai pas non plus eu le temps de l’apprécier vraiment. Je me suis attachée à son personnage, mais d’un attachement assez bizarre qui m’a vraiment donné l’impression de partager les émotions de Mila.

Laura S. Wild nous apporte ici une romance complexe, sur fond de thriller, qui a fonctionné pour moi, même si elle m’a retourné le cerveau ! Et n’en plaise à certains, je suis certaine qu’on peut trouver une source de bien dans des situations aussi difficiles.

Vanessa

Carte d'identité du livre

Titre : Until the end

Auteur(s) : Laura S. Wild

Date de parution : 05 septembre 2019

Editeur(s) : Hugo New Romance

Thème(s) : Romance, Enlèvement, Troubles mentaux

Prix : 17€

Où le trouver ? Amazon

Les articles similaires

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog