B

Tous nos jours parfaits – Jennifer Niven

03 mars 2020

Tous nos jours parfaits - Jennifer Niven
Hello hello !
Après plusieurs jours sans nouvelles et sans posts, me revoilà enfin ! Un peu compliqué ces dernières semaines d’être régulière ! Et pourtant je ne manque pas de lecture, bien au contraire.

Je viens donc vous parler de Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven, que j’ai lu il y a à peu près quinze jours dans le but de regarder le film sur Netflix ensuite.

Le résumé

Un matin, sur le toit du lycée, Finch sauve Violet. À moins que ce soit Violet qui sauve Finch ? Instable et excentrique, fasciné par la mort, il s’est toujours senti différent des autres. Violet, de son côté, avait tout pour elle ; mais un drame lui a fait perdre pied et elle s’est isolée, submergée par la culpabilité. Retrouveront-ils, ensemble, le goût de vivre ?

Je ne te ferai jamais de mal […] Mais je ne peux pas te promettre que je ne vais pas te détruire petit à petit, jusqu’à ce que tu sois en pièces, comme moi.

Ce que j’en ai pensé

C'est super

Tous nos jours parfaits est une histoire forte, à ne pas mettre entre toutes les mains je pense.

Le début du roman nous met tout de suite dans l’ambiance. Violet et Finch se retrouve au même endroit, avec exactement les mêmes pensées, tissant un lien indéniable entre eux.

J’ai été très émue par ses deux personnages, en particulier par Finch. Ce qu’a vécu Violet, et la manière dont elle essaye de s’en sortir, sont des sujets sensibles et difficiles. Mais Finch… Il m’a complètement retournée.

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre à sa sortie, et je m’attendais à des choses particulièrement éprouvantes. Là dessus je ne peux pas dire que j’ai été convaincue. Il m’est arrivé de lire des histoires plus ou moins tragiques et même si Tous nos jours parfaits en fait indéniablement partie, je ne pense pas qu’elle sorte du lot. Je pense que cela dépend de la sensibilité de chacun.

J’ai appris qu’il y avait du bon dans ce monde, si on prend la peine de bien chercher. J’ai appris que tous les êtres humains ne sont pas forcément décevants, moi y compris.

L’auteure a décrit avec brio la manière avec laquelle Finch sombre petit à petit, au fil des chapitres alors que Violet, elle, sort doucement la tête de l’eau.
On se retrouve dans la tête de Finch, on partage ses émotions, ses questionnements, ses doutes aussi. Cela m’a permis de me sentir proche de lui.

Je pense qu’on oublie tous plus ou moins, avec le temps, les déboires de l’adolescence. Les insécurités qu’on peut avoir, mais aussi les angoisses, les complexes, qui nous happent et nous brisent lentement.

J’ai pu voir le film adapté de ce roman, sorti sur Netflix ce vendredi 28 février et si je peux vous donner un conseil, lisez le livre avant. Je comprends qu’on soit obligé d’amputer des scènes, de modifier un peu certains éléments mais là… dans l’adaptation l’histoire perd tout son sens.
Je ne vous en dirais pas plus, je vous laisse le découvrir par vous même, mais pour les plus curieux, ce thread résume parfaitement ce que j’en ai pensé :

Résultat de recherche d'images pour "gif all the bright places"

Vanessa

Carte d'identité du livre

Titre : Tous nos jours parfaits

Auteur(s) : Jennifer Niven

Date de parution : 21 septembre 2017

Editeur(s) : Gallimard Jeunesse

Thème(s) : Adolescence, Deuil, Romance (Je ne mets pas tout pour vous garder un minimum de mystère)

Prix : 8€20

Où le trouver ? Amazon

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog