B

Tes notes pourpres – Angel Arekin

13 mars 2020

Tes notes pourpres - Angel Arekin
J’ai mis beaucoup de temps avant de me poser pour vous écrire mon avis sur Tes notes pourpres d’Angel Arekin. Un énorme coup de coeur qui m’a coupé les mots. J’ai du digéré cette pépite pendant plusieurs semaines avant de pouvoir venir vous donner mon ressenti.

Il est actuellement disponible en ebook, mais si vous souhaitez privilégier la version papier, il faudra attendre le 21 mars 2020.

Le résumé

Depuis sa plus tendre enfance, Souline est bercée par le son du violon.

Lorsqu’à l’adolescence, Evi l’entend jouer pour la toute première fois, il en tombe éperdument amoureux. Leur amour naît à Fersac, cette obscure école où règnent la terreur et la honte.

Pour la sauver, Evi se sacrifie et la laisse partir. Ils se sont juré de se retrouver une fois dehors. Mais aucun d’eux ne peut tenir cette promesse.

Quinze ans plus tard, Souline est devenue une grande violoniste. Alors qu’elle s’accorde quelques vacances sur les pentes enneigées des Pyrénées, elle tombe par hasard sur son premier amour. Foudroyée par ses souvenirs, elle cherche à tout prix à le revoir, mais Evi refuse. Loin de renoncer à lui, Souline tente de découvrir les secrets que cache la sombre cicatrice sur son visage et au-delà, les raisons pour lesquelles ils ne se sont jamais revus.

Mais c’est sans compter l’entêtement incompréhensible d’Evi à chasser la jeune femme hors de son existence.

Pourquoi tant d’obstination ?

Parviendra-t-elle à le comprendre et à entrer de nouveau dans sa vie ?

C’est avec elle que j’ai connu mon premier baiser, mon premier « je t’aime », ma première fois, mon premier chagrin. Elle est à mon origine. Comme si j’avais été un monstre de glaise qu’elle avait façonné de ses mains.

Ce que j’en ai pensé

Un vrai coup de coeur

Je crois que je n’aurais jamais suffisamment de mots pour vous expliquer à quel point j’ai aimé ce livre. J’ai eu le souffle coupé par cette lecture tant elle était parfaite, suffocante et exaltante !

La musique donne un rythme particulier à l’histoire

Tes notes pourpres est une symphonie. Angel Arekin nous entraîne dans un tourbillon musical, tant par son histoire que son rythme d’écriture.
La musique est une des forces de ce roman. Elle se répand au fil des mots, du rythme de l’histoire, s’écrase avec puissance sur le cœur. Elle tisse le lien qui unit Souline et Evi de façon inéluctable presque sournoise, et parle pour eux.

De mes souvenirs, elle n’a jamais été si belle qu’un violon entre ses mains, ondulant, bougeant en rythme sous la musique qu’elle façonnait.

La musique de Souline s’est immiscée sous ma peau, dans chaque fibre de mon corps et de mon coeur. Je l’ai ressenti au plus profond de moi, me laissant totalement consumée par elle. Elle m’a fait vibrer aussi fort que les cordes de son violon, me communiquant tous ses regrets, sa tristesse, sans même l’écouter vraiment.

J’ai aimé cette façon de ressentir, cette façon qu’elle a de ne jouer que pour Evi. Chaque note, chaque geste, lui est destiné, dans un mélange de douceur et de rédemption. Angel Arekin manie les mots sans fausse note, avec une telle justesse qu’il nous est impossible de passer à côté de la mélancolie qui habite l’héroïne.

L’écriture est aussi fluide qu’une mélodie. L’histoire est totalement addictive.

Résultat de recherche d'images pour "gif violin"

Une romance sombre et complexe

La relation que partagent Souline et Evi constitue les deux faces d’une même pièce. Il est l’obscurité là où elle est la lumière. Il est sa part d’ombre là où elle est sa touche de clarté. Ils s’opposent tout autant qu’ils se complètent. Chaque morceau éparpillé de leur histoire, de leur coeur, se retrouve dans chacun de leurs souffles.

Ils se sont d’abord aimés dans des conditions difficiles, d’un amour pur et innocent, marqué par les atrocités de Fersac, l’école cachée dans les montagnes. Dès les premières notes, Evi est envouté, complètement absorbé par la grâce de Souline.

C’est beau, c’est tragique et déchirant. J’ai été emportée dans une vague d’amour, d’émotions, de sensualité et de sentiments. Tes notes pourpres est un récit sur la fatalité qui est refusée, combattue, contrée.

Résultat de recherche d'images pour "gif souffrance"

Evi est fracassant. Ses retrouvailles avec Souline sont brutales. Il en devient parfois cruel tant par ses mots que par ses gestes. Il transpire la souffrance et la colère, se laissant dévorer par elles, complètement brisé par ce qu’il a vécu et par l’absence de Souline. Je l’ai trouvé fascinant, entièrement happée par sa noirceur.

À l’opposé, Souline est la délicatesse. La caresse d’une vie plus belle, plus lumineuse. Elle est le salut d’Evi, son espoir de rédemption et sa promesse d’oubli. Elle l’aime malgré tout, malgré la logique et le contexte.

Cette histoire, à sa façon, déborde de sensualité. Angel Arekin nous fait toucher du doigt la magie et le magnifique par l’union de ces deux êtres.

Résultat de recherche d'images pour "gif sensuality"

C’était fort, c’était puissant et affreusement dévastateur. Parce que j’ai souffert avec eux, aimé avec eux. Je les ai ressentis jusqu’à la dernière page. Chaque note du violon de Souline rendait mon souffle court, chaque mot de la bouche d’Evi était un pic au coeur. J’ai fini le coeur en miettes, mais pleine d’espoir.

Je ne saurai davantage vous dire ce que j’ai pu ressentir dans cette lecture, si ce n’est que de vous conseiller de lire ce roman. Vous n’en ressortirez pas indemne.

Vanessa

Carte d'identité du livre

Titre : Tes notes pourpres

Auteur(s) : Angel Arekin

Date de parution : 17 février 2020

Editeur(s) : Black Ink Editions

Thème(s) : Romance, Vengeance

Prix : 4€99 (ebook)

Où le trouver ? Amazon

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog