B

Le roi sans pitié – Meghan March

22 mai 2019

Le roi sans pitié - Meghan March
Coucou tout le monde !
Aujourd’hui je vous partage mon avis sur un des petits derniers de chez Hugo New Romance : Le roi sans pitié, de Meghan March. Il s’agit du premier tome de la série Mount, en trois tomes.

Je remercie les éditions Hugo Roman pour l’envoi.

Le résumé

LA NOUVELLE-ORLÉANS M’APPARTIENT.

Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas.
Mon pouvoir n’a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites.

Elle ne sait pas qu’elle a attiré mon attention.
Elle aurait dû être plus prudente.
Elle va m’appartenir.
Il est temps de récupérer ce qu’on me doit.
Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount.

Sa propriété. C’est comme ça qu’il me voit. Comme un jouet qu’on possède et dont on se sert.

Ce que j’en ai pensé

Je n'ai pas aimé

Je ne vais pas vous le cacher, cette lecture a été assez compliquée pour moi. Au départ assez mitigée, elle m’a carrément déplu à la fin.
Je vais certainement aller à contre courant de l’avis général en disant cela, mais je n’ai pas du tout accroché avec ce premier tome.

J’ai d’abord pensé que Keira ferait partie de ces héroïnes rebelles et sûres d’elles. De celles qui ne se laissent pas facilement marcher sur les pieds. Et au fil des pages il s’est avéré que je m’étais trompée. Je l’ai même trouvée un peu stupide par moment, et souvent beaucoup trop docile. On assiste à un genre de syndrome de Stockholm fulgurant. En 3 jours, elle se retrouve complètement incapable de résister à Mount. Ce qui lui fait perdre toute crédibilité et intérêt.

En ce qui concerne Lachlan Mount… je l’ai trouvé infect. Je ne saurais pas le décrire autrement. Il n’y a rien d’attachant, d’attendrissant ou de séduisant chez lui. Il est juste brutal, méchant et vicieux. On ne sait rien à son sujet, hormis qu’il est « tout puissant ». Pas de passé, pas de métier, pas de famille. On ne sait pas pourquoi il a jeté son dévolu sur Keira, ni d’où il la connaît.
C’est un véritable étranger et il m’a été impossible de me lier à lui, de contrebalancer la mauvaise image qu’on a de lui. J’ai vu toute cette histoire d’un point de vue trop extérieur pour avoir pu l’apprécier.

Un autre élément qui m’a beaucoup dérangée c’est le décor. On ne sort pas de la distillerie de Keira et de la maison de Lachlan. Comme si toute l’histoire se déroulait à huis clos. Ce que j’ai trouvé assez limitant.
Et je ne parle pas des manières de faire ou de parler de Lachlan, qui l’ont rendu encore plus insupportable. C’était par moment assez difficile de continuer ma lecture.

Un point que je note quand même, c’est le rebondissement de la fin. Même s’il est assez prévisible parce que souvent vu dans la romance contemporaine, il donne tout de même envie de savoir ce qui va se passer pour Keira dans le second tome.

Attention, je pense vraiment que ce livre est destiné à un public averti. Certaines scènes peuvent vraiment déranger.

Vanessa

Carte d'identité du livre

Titre : Le roi sans pitié (Mount #1)

Auteur(s) : Meghan March

Date de parution : 2 mai 2019

Editeur(s) : Hugo New Romance

Thème(s) : Chantage, Séquestration, Dépendance

Prix : 17 €

Où le trouver ? Amazon

Les articles similaires

4 Commentaires

  • Audrey dit :

    Outch. Effectivement, tu n’as pas accroché. Je n’ai pas eu ce ressenti. Comme quoi, parfois le regard change totalement d’un lecteur à l’autre.

    • Boukynette dit :

      Oui d’une personne à l’autre la perception d’une histoire peut s’avérer vraiment différente. Je l’ai déjà expérimenté plusieurs fois ^^’
      Je suis dans la lecture d’une tome 2 en ce moment et je trouve que l’histoire est un chouia plus intrigante. Même si je ne supporte toujours pas le personnage de Lachlan ha ha !

  • 2e chronique négative que je lis sur ce roman en moins de 10 minutes, ça me donne encore moins envie de le découvrir

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog