B

La cage dorée – Blanche Monah

16 février 2019 | Par Boukynette

La cage dorée - Blanche Monah
Hello les bookinautes ! On se retrouve aujourd’hui pour vous partager mon avis sur ma dernière lecture : La cage dorée, de Blanche Monah. Je remercie d’ailleurs les Éditions Blanche pour cet envoi.

Une lecture assez difficile qui, pour moi, n’a pas vraiment fonctionné. J’ai été secouée par cette histoire, dérangée aussi. Mais je vous en dis plus un peu plus bas.

ATTENTION : Ma chronique contient beaucoup de spoilers concernant l’intrigue. 

Le résumé

Le plaisir est-il compatible avec l’interdit ?
La Cage Dorée, c’est le combat d’une jeune femme pour s’émanciper de son bourreau. Entre dépendance affective et désir de liberté, deux amours s’affrontent.
L’un destructeur, malsain et illégitime. L’autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ?
Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographie.
Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre pour réaliser ses rêves, c’est prodigieusement exaspérant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite. Jusqu’à ce qu’il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu’il ne l’aurait cru

Dans cette dark romance haletante, Blanche Monah explore de façon novatrice un sujet tabou ; un page-turner bouleversant qui vous fera passer par des montagnes russes émotionnelles. Un roman qui bouscule et qui dérange.

Quand le seul avenir qui se dépolit devant vous est un désert, à quoi bon lutter ? L’espoir a été le dernier à sortir de la boîte de Pandore, il est véritablement cruel.

Ce que j’en ai pensé

Pour commencer, j’ai été très très surprise par le thème de l’histoire. Après coup, je regrette vraiment que le résumé ne donne pas plus d’infos sur le « sujet tabou » dont il est question.
Il m’arrive de lire de la dark romance, avec certaines limites, et pour moi c’est une branche de la romance dans laquelle on peut retrouver une certaine noirceur dans l’histoire d’amour centrale : son origine, les liens entre les deux protagonistes, etc.
Seulement là… ce n’est pas ce qui se passe. La part de noirceur ne se retrouve pas dans cette histoire d’amour entre Phénix et Heather qui est d’ailleurs, à mon sens, la seule partie normale et acceptable de ce roman.

J’ai, en revanche, apprécié les différents prises de point de vue. Chaque personnage important de l’histoire à voix au chapitre et se retrouver dans la tête de chacun était intéressant.

Un amour destructeur et malsain

Malsain c’est le mot. On apprend rapidement dans l’histoire qu’Heather est maltraitée et régulièrement violée par son père. Voilà le sujet tabou dont on parle dans le résumé. L’inceste paternel. Et peut-être que je n’ai juste pas l’ouverture d’esprit nécessaire, mais cela m’a mise hors de moi… Certes il est déjà arrivé que certaines héroïnes de romans que j’adore aient été abusée, violée ou autre. Mais c’est dans leur passé, on n’y assiste pas comme c’est le cas ici.

Rien n’est épargné au lecteur… pour mon plus grand déplaisir. Je n’ai pas compris pourquoi toutes les scènes étaient décrites avec autant de réalisme, autant de détails. Je vous l’accorde, cela nous amène à éprouver une énorme compassion pour Heather, mais c’est tout. Comment peut-on prendre plaisir à lire ce genre de scènes, ou même s’identifier à ce qui se passe. À mes yeux c’est juste impossible… ? Peut-être que la morale joue beaucoup, je ne saurais pas dire.

Arnaud, le père d’Heather est un profond psychopathe, persuadé que sa fille lui appartient et est l’amour de sa vie. Il abuse d’elle depuis ses 12 ou 13 ans. En se servant de son autorité, légale et émotionnelle, pour l’asservir complètement, lui ôtant toute estime d’elle-même. Elle n’est alors que son objet, son jouet. Je ne peux pas qualifier cette relation « d’amour ». Pour moi ce n’est pas de l’amour.
« L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal« .
Ce n’est pas de l’amour que ressent son père, c’est de l’obsession.

Un amour rédempteur et réparateur

L’amitié, puis l’amour, qui s’établit entre Phénix et Heather est ce qui m’a permis de tenir tout le long du livre. Je crois, en effet, que je n’aurais pas réussi à aller jusqu’au bout sans les sentiments qu’ils développent entre eux. Tout comme Heather, on part sur un a priori vis-à-vis de Phénix, du fait de ses premières réactions. Mais au final, il va être son espoir, sa lumière au bout du tunnel.
Il parvient rapidement à deviner beaucoup de choses du secret d’Heather. Et il va alors être un soutien sans faille pour elle, lui permettant de lutter contre ses démons, contre son père.

Heather est une jeune fille douce et tellement peu sûre d’elle. Son père l’a complètement brisée. Persuadée que tous les hommes ne veulent que son corps, elle s’attend toujours à ce que Phénix lui demande des « services » en retour. Mais il n’en est rien. Il tombe amoureux d’elle pour qui elle est, malgré le fait qu’elle-même se trouve dégradante.

On n’a d’ailleurs aucune scène très intime entre eux, à part des baisers, et j’ai trouvé ça d’une incroyable fraîcheur. Après la première partie très sombre du roman, on a l’impression d’enfin respirer en les voyant tous les deux. Heather apprend réellement à vivre, à être elle-même. Elle m’a plusieurs fois fait penser à un animal blessé alors que Phénix lui, incarne sa renaissance. Il porte bien son surnom, à la fois pour elle et pour lui.

La Cage Dorée n’est vraiment pas un livre à mettre entre toutes les mains. Je regrette qu’il n’y ait aucune indication quant à son contenu. Il est à lire avec beaucoup de prudence je pense. La romance entre les deux héros est cependant assez prenante pour qu’on veuille savoir comment tout cela va finir.

Carte d'identité du livre

Titre : La cage dorée

Auteur(s) : Blanche Monah

Date de parution : 14 février 2019

Editeur(s) : Éditions Blanche

Thème(s) : Servitude, Soumission, Romance

Prix : 18 €

Où le trouver ? Amazon

Note personnelle : 4 /10

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Avant de partir !

Ne ratez pas nos dernière publications !

Abonnez vous au blog et recevez tous nos derniers articles !

Je m'abonne