B

The air he breathes de Brittainy C. Cherry

19 juillet 2017 | Par Boukynette

The air he breathes

Aujourd’hui j’ai choisi de vous présenter une de mes lectures coups de coeur de cette année (voire de la décennie !). Je veux bien sûr parler de The air he breathes de Brittainy C. Cherry, aux éditions Hugo Roman. En effet, je suis littéralement tombée en amour avec ce livre et avec ses deux héros.

« C’était la première fois que je sentais la réalité de leur mort. La première fois que je réalisais que dans trois jours je devrais dire adieu au monde qui était le mien. Mon âme était en flammes et j’en ressentais la brûlure dans tout mon être. Je secouai la tête sans arrêt et mis mes mains sur ma bouche pour couvrir mes hurlements de chagrin. Ils étaient partis. »
Tristan

Le résumé

Tristan et Elizabeth se rencontrent par hasard lors d’un accident de voiture, au cours duquel Elizabeth renverse le chien de Tristan. Leur point commun ? Lui a perdu sa femme et son fils, décédés tous les deux, elle a perdu son mari et se retrouve seule avec sa fille. A oui, ils sont également voisins !

Au départ Tristan est le misanthrope de leur petite ville. Il n’apprécie personne hormis Zeus, son chien et Monsieur Henson, son patron. Et autant dire que la présence d’Elizabeth lui est insupportable.
A l’inverse, la jeune femme essaye de l’aider, car elle a décelé en lui la tristesse qu’elle connaît bien.

De fil en aiguille ils vont tisser une relation puissante et complexe, nous entraînant dans un lot d’émotions poignantes.

Ce que j’en ai pensé

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ! Je pense que je peux facilement le classer dans mes coups de coeur, voire dans mes livres préférés. Brittainy C. Cherry a une facilité avec les mots, elle nous emporte dans des émotions toutes plus profondes les unes que les autres. Elle les maîtrise follement, pour notre plus grand plaisir. Chaque mot, chaque sentiment, m’a transpercée.

Les deux personnages sont attachants au plus haut point tellement ils sont humains. Ils survivent avec leurs douleurs, leurs défauts, en faisant de leur mieux.  Ils ont été brisés par la vie, et essayent tant bien que mal de se reconstruire. Et petit à petit, au fur et à mesure qu’ils reprennent doucement le cours de leur existence, s’installe chez eux la sensation de trahir leurs amoures disparues.

J’ai été chamboulée par le passif de Tristan. Il a vécu des choses atroces et perdu en une seule fois les deux êtres qu’il aimait le plus au monde. J’en ai passée une mauvaise nuit, tellement j’ai été prise d’empathie pour lui. L’auteure a réussi à nous transmettre à quel point la vie peut être à la fois horrible et belle.

Enfin, la fin est assez inattendue, même si on pouvait avoir quelques doutes au cours de l’histoire. Mais chut ! Je tiens ma langue !

La couverture et le thème abordé sont juste magnifiques ! Je félicite vraiment Hugo Roman pour ce choix de couverture. Elle tout bonnement 😍 !

Pour conclure, ce livre est une superbe leçon de vie. Il nous amène ainsi à savourer les petits bonheurs que l’on a, car ils sont éphémères. Et Tristan et Elizabeth l’ont bien expérimenté.

Citations

Je n’aurais jamais autant annoté de pages dans un livre. Du coup, j’ai envie de partager avec vous des morceaux, des passages, qui m’ont retournée, juste pour le plaisir des mots :

« Rien ne t’oblige à aller bien tout le temps tu sais. C’est normal de souffrir de temps en temps, c’est normal de te sentir perdue comme si tu avançais dans le noir. Ce sont les mauvais jours qui rendent les bons encore meilleurs. »
Tristan

« La magie réside dans les petits moments. Dans les petites attentions, les sourires affectueux, les rires muets. La magie, c’est de vivre l’instant et de s’autoriser à respirer et à être heureux. »
Monsieur Henson

« Si tu ne veux pas de mon amour, dis le moi tout de suite et j’arrêterai. Je m’en irai et j’arrêterai de t’aimer. Rejette-moi si tu veux. Dis moi de partir, et je le ferai. Mais si ne serait-ce qu’une toute partie de toi est d’accord, une partie même infinitésimale de toi qui accepte que je tombe amoureux de toi par accident alors serre-moi fort. Emmène-moi dans ta maison, dans ta chambre, et laisse-moi te montrer à quel point je suis en train de tomber amoureux de toi. »
Tristan

« Elle avait insufflé un souffle de vie dans mes poumons, illuminant mes ténèbres d’une lumière si intense que j’avais commencé à croire en un présent heureux »
Tristan

Vous l’avez lu ? Je vous le recommande vivement, vous ne serez pas déçu(e)s !

 

Carte d'identité du livre

Titre : The air he breathes

Auteur(s) : Brittainy C. Cherry

Date de parution : 07 juillet 2016

Editeur(s) : Hugo Roman

Thème(s) : Romance, Deuil

Prix : 17 €

Où le trouver ? Amazon, Fnac

Note personnelle : 10 /10

Les articles similaires

2 Commentaires

  • Il est dans ma Wishlist depuis sa sortie et je ne l’ai toujours pas acheté ! Mais là, avec ta chronique, je pense qu’il va changer de liste et aller dans ma PAL dans pas longtemps ^^

    • Boukynette dit :

      Ah non je suis pas d’accord, il doit passer de ta wishlist à tes mains, sans passer par la PAL ha ha ^^
      Il est tellement magnifique ce livre <3
      Contente que ma chronique t'ait donné envie =)

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Avant de partir !

Ne ratez pas nos dernière publications !

Abonnez vous au blog et recevez tous nos derniers articles !

Je m'abonne