B

La cave – Natasha Preston

09 mai 2017 | Par Boukynette

La Cave - Natasha Preston
La Cave de Natasha Preston est un livre que j’avais sollicité sur NetGalley. Je remercie d’ailleurs fortement les éditions Hachette Romans d’avoir accepté ma demande, parce que j’étais vraiment très emballée par le résumé de ce bouquin.

J’avais hâte, au long de ma lecture, de connaître le dénouement et de vous partager mon avis sur cette histoire.

Le résumé

Summer est une adolescente de 16 ans. Un soir elle fait la rencontre de Trèfle, alias Colin Brown, alors qu’elle était sur le point de se rendre à une fête entre amis. Ce soir-là, Summer ne rentrera pas chez elle. Trèfle va l’enlever et la séquestrée dans sa cave. Il a aménagé celle-ci de manière à en faire un lieu d’habitation. Et Summer n’y sera pas seule.
Elle va faire la connaissance de Rose alias Shannen, Iris alias Becca et Violette alias Jennifer. Elles sont toutes dans la même situation que Summer : enlevées par Trèfle, renommées avec des noms de fleurs, et condamnées à vivre dans cette cave. Summer sera d’ailleurs appelée Lilas par Trèfle et les trois filles.

Chacune de ses nouvelles colocataires semble avoir accepté son sort. Seulement Summer n’est pas de cet avis là et n’espère qu’une chose : sortir. Elle sait que sa famille, et son petit ami Lewis, feront tout pour la retrouver.

Les filles vont devoir se plier aux volontés de Trèfle, persuadé qu’il s’est enfin formé la famille qu’il mérite, et qu’il les protège des mauvaises influences du monde extérieur.

Ce que j’en ai pensé

C’est un roman a ne pas mettre entre toutes les mains. Je pense vraiment que, même s’il semble être classé en littérature jeunesse, un public peu averti risque d’être assez choqué.

Trèfle est un être littéralement diabolique. En effet, il est d’une cruauté exceptionnelle. On comprend vite que son esprit ne tourne vraiment pas rond et que tout ce qu’il fait est dû à énormément de traumatismes passés. Il a complètement inverser les notions de bien et de mal et est persuadé qu’il fait les choses pour le bien de sa « famille ». Son aversion pour les microbes et les saletés ajoutent à sa folie.
Je n’ai pas réussi une seule fois à avoir de la compassion pour lui. On en vient à le détester presqu’autant que les filles. Peut-être même plus parce qu’on a accès à ce qu’il peut faire en dehors de la cave.

Un point que j’ai tout de même regretté, c’est de ne pas en savoir davantage sur ce qui l’a rendu comme ça. On a des bribes, mais je n’ai pas trouvé cela assez clair.

Le point de vue interne

J’ai beaucoup aimé le choix de narration. Ça a permis d’entrer au plus profonds de ce que ressentait chaque personnage, de la terreur de Summer jusqu’à la tristesse de Lewis. On a pu vivre ce que vivait la famille de l’adolescente, chaque journée qu’ils ont passé à la chercher.

J’ai également apprécié le fait que l’histoire s’étale sur plusieurs mois. En effet, j’aurais trouvé ça irréel que tout soit réglé en quelques jours en mode « super héros ». Tout s’est décanté petit à petit, laissant le temps à la situation de changer chaque personnalité.

J’avais hâte de le terminer, afin de savoir si Trèfle serait arrêté dans sa course infernale, s’il allait réussir à s’en sortir, ce qu’il advenait des filles au final, etc.
Je vous laisse lire le livre pour savoir ce qu’il en est. Tout ce que je peux dire c’est que la fin est dans la lignée de tout le livre. Elle vous transporte jusqu’à la dernière ligne.

Dites moi en commentaire si vous l’avez lu, et ce que vous en avez pensé !

Carte d'identité du livre

Titre : La Cave

Auteur(s) : Natasha Preston

Date de parution : 19 avril 2017

Editeur(s) : Hachette Romans

Thème(s) : Séquestration, Enlèvement, Psychologie criminelle

Prix : 18 €

Où le trouver ? Amazon, Fnac

Note personnelle : 8 /10

Les articles similaires

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Avant de partir !

Ne ratez pas nos dernière publications !

Abonnez vous au blog et recevez tous nos derniers articles !

Je m'abonne