B

Un appartement à Paris – Guillaume Musso

26 avril 2017 | Par Boukynette

Un appartement à Paris - Guillaume Musso

Un Appartement à Paris est le dernier bébé de Guillaume Musso, l’un de mes écrivains préféré. Je ne pouvais décemment pas passer à côté ! Cet auteur ne m’a jamais déçue, même s’il peut arriver que j’apprécie certaines de ses histoires plus que d’autres. Mais dans la globalité de son oeuvre, j’ai toujours adoré !

Le résumé

Un Appartement à Paris nous permet de retrouver Madeline Greene, l’une des personnages de l’Appel de l’ange, un autre livre de Musso paru en 2011. Quelques années après que nous l’ayons quittée à New-York, la voilà qui quitte Londres où elle vit désormais, pour se réfugier quelques jours à Paris. Elle y loue l’ancien appartement de Sean Lorenz, un célèbre peintre récemment décédé.

Le livre nous raconte aussi comment Gaspard Coutances, dramaturge misanthrope, se retrouve lui aussi à Paris pour y écrire sa nouvelle pièce, dans la plus grande isolation sociale.

Ces deux destins vont se croiser quand, suite à une erreur informatique, ils se retrouvent tous les deux locataires du même appartement. C’est alors le début d’une collaboration qui va les entraîner dans l’histoire sordide du peintre Lorenz.

Mais tu ne t’attendais pas à perdre pied aujourd’hui et à basculer si vite. Surtout, tu ne savais pas que ce torrent de boue coulait en toi. Cette noirceur, ce poison, cette misère. Ce sentiment de solitude perpétuelle qui s’est brusquement réveillé et qui te terrorise.

Ce que j’en ai pensé

Pour commencer, j’ai adoréééé la couverture !! Elle est juste magnifique ! L’effet cartonnée avec le vernis sélectif donne aspect chic au bouquin. Il est agréable au toucher et à regarder. La silhouette en noire laisse libre court à l’imagination concernant le réel personnage caché derrière. On peut s’imaginer qu’il s’agit de Madeline. Mais peut-être pas après tout.
Franchement, joli résultat pour cette couverture !

Concernant l’intrigue, une seule chose à dire : Accrochez-vous ! L’histoire est tordue de chez tordue… pour notre plus grand plaisir !
Elle est un peu longue à démarrer au début, mais elle décortique une histoire tellement complexe qu’on l’en excuse. La fin est tout de même un peu prévisible à mon goût même si certains détails n’étaient pas « devinables ». De manière globale, c’est une très bonne fin pour moi, j’aime les histoires qui finissent comme ça ! Les indices laissés au fil de l’histoire se compilent de façon excellente. Cela dit, je ne sais pas si je l’aurais classé dans un thriller. Peut-être plus un policier.

Le temps défile quand même assez vite. Dans la vie réelle les choses ne se déroulent pas aussi rapidement. Et je pense qu’une enquête de cette ampleur aurait mis beaucoup plus de temps à être résolue dans la réalité. Mais ma foi, cela faisant partie du contrat avec le lecteur, on peut accepter ce petit différend.

Cela a été un vrai plaisir de retrouver et redécouvrir Madeline Greene. Ainsi que tous les petits clins d’oeil aux livres précédents, comme Musso le fait si bien (par exemple avec Arthur Costello, héros de L’Instant présent).
J’ai toujours aimé le style d’écriture de Musso, très franc et parfois parti pris sur des questions de moralité de notre société. Personnellement, il n’y a pas un seul de ses livres que je n’ai pas aimé, malgré les nombreux réfractaires qu’il peut parfois avoir.

Bon, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre et je vous le recommande fortement ! Il ne fait pas partie de ma liste d’or des Guillaume Musso, mais c’est un excellent livre et une très jolie histoire.

Carte d'identité du livre

Titre : Un appartement à Paris

Auteur(s) : Guillaume Musso

Date de parution : 30 mars 2017

Editeur(s) : XO Éditions

Thème(s) : Enquête policière, Art, Kidnapping

Prix : 21€90

Où le trouver ? Amazon, Fnac

Note personnelle : 9 /10

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Avant de partir !

Ne ratez pas nos dernière publications !

Abonnez vous au blog et recevez tous nos derniers articles !

Je m'abonne