B

Où que tu sois, je t’entendrai – Danielle Guisiano

14 janvier 2019 | Par Boukynette

Où que tu sois je t'entendrai - Danielle Guisiano
Coucou tout le monde ! Les fêtes et les vacances scolaires étant passés, je peux enfin me poser tranquillement pour reprendre petit à petit mes articles ! Mais avant toutes choses : Je vous souhaite à tous une excellente nouvelle année. J’espère qu’elle saura combler toutes vos attentes et vos espérances.

Aujourd’hui je viens vous présenter ma dernière lecture : Où que tu sois, je t’entendrai de Danielle Guisiano. Je remercie les éditions Hugo Roman pour cet envoi, que j’attendais vraiment avec impatience !!

Le résumé

Zoé et Angel ne se connaissent pas. Ils ne se sont jamais rencontrés. Pourtant, lorsqu’il est victime d’un accident de moto, grièvement blessé et sans possibilité d’être identifié, Zoé ne va pas hésiter à le veiller pendant son coma.

Elle ignore la raison qui la pousse à le faire ni si cela a un sens. Elle ne sait pas non plus, s’il l’entend, où qu’il soit.
Elle devient ainsi le seul point de repère d’Angel. Son phare dans la nuit.
Il veut rencontrer celle qui est devenue son salut. Elle ne rêve que de découvrir la couleur de ses yeux..
 » Elle est son phare dans la nuit…  »

Tu m’as tellement manqué […] Tu étais la seule, l’unique à m’avoir tenu éveillé, sans toi je serais… loin, si loin.

Ce que j’en ai pensé

En toute honnêteté, j’ai d’abord eu du mal à accrocher aux personnages. Notamment le personnage masculin. Une chose que je regrette beaucoup avec les auteurs francophones, c’est un usage quasi systématique d’un français très courant, voire parfois grossier, dans le but de donner un aspect rebelle à certains personnages. Comme si pour être un peu dangereux ou un minimum antipathique, il fallait forcément parler mal. Du coup ça a un peu bloqué ma lecture aux premières pages.

MAIS ! (Parce qu’il y a un mais !) j’ai persévéré en mettant ce détail de côté et finalement, j’ai pu profité d’une histoire sympathique et assez addictive ! Pour mon plus grand plaisir.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Zoé. Je l’ai trouvée profondément touchante et altruiste.  Sa vie n’est pas facile, mais elle se bat. Constamment. Tout en pensant aussi aux autres. Et j’ai trouvé le geste qu’elle a fait, en restant au chevet d’un simple inconnu, extrêmement dévoué.
Et au final, Angel n’est pas si antipathique que ça, quand on creuse un peu. Il se retrouve dans une situation assez glauque, et super flippante. On peut donc comprendre qu’il soit complètement désemparé et déboussolé.

Je mettrais néanmoins un petit bémol sur la romance en elle même que j’ai trouvé un peu rapide. Surtout d’un point de vue de Zoé en fait. Du côté d’Angel, on peut supposer que sa situation décuple ses émotions. Qu’il est vraiment perdu et n’arrive à s’attacher qu’à la seule personne présente pour lui. Cela dit, j’ai beaucoup aimé le lien qui les unit, parce qu’il va au-delà de la vie elle-même.

Une intrigue qui nous touche de près

J’ai adoré le sujet traité. Il s’agit pour moi d’une peur réelle. Et je pense que beaucoup de gens me rejoindront là-dessus. Mais quoi de pire que d’avoir conscience d’être enfermé dans son propre corps, sans que personne autour ne s’en aperçoive ? La panique de se dire qu’on peut finir enterré comme ça… vivant, au fond, dans un corps mort. Je trouve ça juste affreux. Et j’ai trouvé que c’était extrêmement bien amené. Les émotions à vif d’Angel nous semblent réelles, comme si n’importe qui pouvait les éprouver.

Le roman aborde aussi les notions de perte et de nouveau départ. Recommencer à zéro. Quand on a la chance de repartir, d’avoir une vie « reset ». Qu’est-ce qu’on en fait ? Est-ce qu’on reprend tel qu’on était, là où on en était ? Ou on se dit que c’est l’occasion de faire mieux ? Est-ce qu’on voit ça comme une malédiction ou comme une chance ?
Et ça nous ramène également à une question que la plupart des gens se pose : qu’est-ce qu’il y a après ? De l’autre côté ?

Si vous aimez les introspections et les remises en question, ce livre est pour vous. Il bouscule. Et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Si votre vie venait à s’arrêter brusquement, seriez-vous satisfait de ce que vous avez accompli ?

 

 

Carte d'identité du livre

Titre : Où que tu sois, je t'entendrai

Auteur(s) : Danielle Guisiano

Date de parution : 3 janvier 2019

Editeur(s) : Hugo Roman (collection poche)

Thème(s) : Perte, Reconstruction, Au-delà

Prix : 7€60

Où le trouver ? Amazon

Note personnelle : 8 /10

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Avant de partir !

Ne ratez pas nos dernière publications !

Abonnez vous au blog et recevez tous nos derniers articles !

Je m'abonne