B

Divagation #2 – Le mystère du pot…

15 novembre 2016 | Par Boukynette

Propreté

L’apprentissage de la propreté chez les touts petits n’est, je trouve, pas des plus simples. Cela fait partie, avec les moments de jeux communs, des temps les plus compliqués dans la maternité.

Depuis deux semaines mon petit dernier a enfin accepté de laisser sa couche quelques temps dans la journée, pour chauffer le pot de ses petites fesses ! (Je vous rappelle qu’il a deux ans bien passés).

C’est un réel soulagement pour moi !

Parce que jusque là il ne voulait vraiment pas enlever cette couche ! Je vous vois venir, oui vous là-bas, avec vos « oh mais 2 ans il a encore le temps », « il ne faut pas y aller trop vite/forcer ». Pour être très honnête, même si je ne l’ai pas forcé, l’apprentissage de la propreté est pour moi stressant. J’ai toujours peur de mal faire. Mon premier de 7 ans a été propre 1 semaine avant son entrée à l’école. Autant vous dire que là l’angoisse était à son max.

J’ai décidé d’aborder les choses doucement. Déjà, je lui ai acheté des supers slips avec des motifs dessus (Spiderman, Pat’Patrouille, marchent plutôt bien). Ma recommandation ? « Attention, il ne faut pas faire pipi sur Spiderman, il va être mouillé ! » (Merci à ma super cousine au passage pour cette solution plein de créativité !). Et cela a fonctionné !!

Dans un premier temps il était fier de porter des slips « de grand » comme son frère. Les premiers jours j’ai eu le droit à quelques accidents, qui ont valu qu’il ne veuille plus les remettre pendant un moment, mais maintenant il se gère tout seul. Il arrive à prévenir quand il a envie et se débrouille lui-même. Pour l’instant il ne fait pas encore de journée entière, plutôt des matinées ou des soirées, mais je suis confiante ça va venir.

Je suis ravie qu’il ait enfin débloqué ce point là. Maintenant ça l’éclate ! Maman n’est plus stressée, et bébé non plus =)

Et vous vos petits bouts ? Comment s’est déroulé l’apprentissage ?

© Crédits Illustration – Liliaimelenougat

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog