B

Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

04 mai 2017 | Par Boukynette

Là où tu iras j'irai - Marie Vareille
Ma dernière lecture en date s’est portée sur Là où tu iras j’irai, écrit par Marie Vareille. Je remercie d’ailleurs les éditions Mazarine pour avoir accepter ma sollicitation sur NetGalley.

J’ai été assez emballée à l’idée de lire ce livre, du fait de tous les retours que j’ai pu en lire. Seulement, pour être honnête, j’ai été un peu déçue une fois le livre bouclé.

Le résumé

Isabelle Bernard est une actrice ratée en devenir. Elle partage sa vie avec Quentin depuis cinq ans. À 32 ans, elle fait preuve d’une immaturité totale et travaille au McDo dans l’espoir d’enfin voir décoller sa carrière. Le jour où Quentin décide de la demander en mariage, elle freine des quatre fers, et préfère rompre.

Quelques jours plus tard, sans toit ni argent, elle se retrouve embarquée dans une histoire de famille, lancée par Adriana, une ado qui veut briser les prochaines fiançailles de son père Jan, veuf depuis quatre ans. Isabelle devra le séduire, afin de mettre en lumière son infidélité, et faire partir sa future femme Colombe.

Pour se faire, elle va se faire passer pour la nounou remplaçante, et partir deux semaines avec eux à Milan. Elle va alors apprendre à connaître Zoé et Nicolas, les deux autres enfants de Jan. Va naître entre eux un lien particulier mais fort.

Ce que j’en ai pensé

Alors alors. Comme je l’ai dit plus haut, j’ai été emballée de pouvoir enfin lire ce livre. Cependant j’ai été assez déçue au final. Je m’explique.

Le livre est plein d’humour et d’une grande légèreté, qui peut plaire à beaucoup, mais avec laquelle moi je n’accroche pas toujours. J’ai plus de facilité avec les livres amenant plus de profondeur dans les émotions.
J’ai beaucoup apprécié les personnages des enfants, surtout celui de Nicolas. Ils vivent des choses très compliquées et passent par des sentiments très intenses. Je me suis attachée à leur histoire, et j’ai été très affectée en voyant la vie qu’ils menaient. C’est le grand point positif que j’accorderai au livre.

Pour ce qui est d’Isabelle par contre, je l’ai trouvé sotte. Mais sotte quoi ! Elle n’a pas de jugeote pour un sou et n’est, à mon avis, pas très maline. Ses discours, ses visions de la vie, ne sont pas du tout proches des miens et je n’ai pas réussi à l’apprécier. Étant l’héroïne du livre, ce fut un peu compliqué d’apprécier l’histoire du coup. Elle fait des choses sans réfléchir aux conséquences sur les autres.

Je veux bien qu’on soit mal financièrement, mais elle n’a aucun scrupule à se lancer dans le plan d’Adriana. Enfin, je sais pas quoi, briser un futur mariage ce n’est pas rien. Surtout qu’elle n’avait personnellement aucune raison de le faire si ce n’est l’argent.

Vous l’aurez compris, mon avis est très mitigé. J’ai eu du mal à tenir ma lecture jusqu’au bout, mais je n’aime pas abandonner une histoire en cours. Je recommande volontiers ce livre à ceux et celles qui aiment les histoires « faciles » et sans prises de tête. Pour les autres, ceux qui auraient un peu le même profil que moi, je vous conseille de passer.

Vous l’avez lu ? Dites moi si vous l’avez apprécié.

Carte d'identité du livre

Titre : Là où tu iras j'irai

Auteur(s) : Marie Vareille

Date de parution : 15 mars 2017

Editeur(s) : Mazarine

Thème(s) : Famille, Deuil, Humour

Prix : 17€90

Où le trouver ? Amazon, Fnac

Note personnelle : 6 /10

Les articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog